Actualités

MATINES accélère sa transformation vers les œufs alternatifs et présente un projet d’adaptation de son organisation industrielle
09 Nov, 2017

Ce projet vise à renforcer la compétitivité de MATINES et à adapter l’organisation industrielle de son activité de conditionnement d’œufs coquille à la mutation du marché vers les œufs alternatifs. Il s’appuie sur une ambition stratégique forte, à la hauteur des enjeux auxquels la société fait face, afin de préserver son avenir et celui de ses partenaires éleveurs.

logo-matines.jpgParis, le 9 novembre 2017 — La direction de MATINES a présenté ce jeudi 9 novembre après-midi un projet d’adaptation de son activité de conditionnement d’œufs coquille.

A travers ce projet, la société entend accélérer sa transformation vers l’œuf alternatif (issu d’élevages en plein air et bio) et ainsi relever le défi majeur d’un marché de l’œuf coquille en pleine mutation, marqué notamment par la perte de vitesse de l’œuf standard (issu d’élevages en cages aménagées).

Cette transformation répond à une ambition stratégique forte de MATINES, engagée à reconquérir son leadership dans les rayons et à s’adapter à un marché qui tire désormais sa croissance des œufs alternatifs.
Elle est aujourd’hui indispensable pour préserver l’avenir de la société et lui permettre de renouer avec la croissance, tout en favorisant le maintien dans les territoires de l’activité de nombreux partenaires producteurs au sein de la filière Œuf française.
Dans le même temps, MATINES a conscience que la mise en œuvre de ce projet nécessiterait une adaptation de son organisation industrielle et pourrait entraîner des suppressions de postes, la fermeture du site de Branges (Saône-et-Loire) et la spécialisation d’une partie des activités du site de Naizin (Morbihan).

Si la mise en œuvre de ce projet impliquerait nécessairement une adaptation de son organisation industrielle, MATINES entend en limiter au maximum l’impact social. Alors que 72 suppressions de postes seraient envisagées, la direction s’engagerait afin de réduire au maximum les pertes effectives d’emploi. Elle accompagnerait chacun des salariés concernés et donnerait la priorité à la reconversion ou au reclassement et à la mobilité au sein du Groupe AVRIL.

Les directions du Groupe AVRIL et de MATINES sont convaincues de la capacité de la société à relever avec succès ce défi de transformation et à renouer avec la croissance. AVRIL s’est fortement engagé en ce sens, en procédant en juillet 2017 à une augmentation du capital de MATINES d’un montant de 44 M€.

La présentation de ce projet signifie l’ouverture de discussions avec les représentants du personnel et le lancement d’une procédure d’information-consultation.

MATINES compte 357 salariés et 7 centres de conditionnement d’œufs coquille situés à Branges (Saône-et-Loire – 58 salariés), Brugnens (Gers – 26 salariés), Chalamont (Ain – 48 salariés), Montdidier (Somme – 62 salariés), Montoldre (Allier – 9 salariés), Naizin (Morbihan – 54 salariés) et Trémorel (Côtes-d'Armor – 55 salariés), ainsi que 2 établissements administratifs situés à Bruz (Ille-et-Vilaine – 10 salariés) et Paris (siège, 35 salariés).

***
Contacts :
Anne Brissac
02 90 09 97 18 / 06 49 60 57 83
anne.brissac@groupeavril.com     

Tom Doron
01 78 14 80 09 / 06 26 28 39 94
tom.doron@groupeavril.com
***

A propos de MATINES
Née en 1985, MATINES est la marque française numéro 1 des œufs coquille. Filiale du Groupe AVRIL depuis 1994, son activité porte sur le conditionnement et la commercialisation d’œufs.
Pour en savoir plus : www.matines.com

A propos du Groupe AVRIL
Fondé en 1983 à l'initiative du monde agricole pour assurer des débouchés pérennes aux productions françaises, Avril est l’acteur industriel et financier des filières des huiles et des protéines.
Il est présent en France et à l’international dans des secteurs aussi diversifiés que l'alimentation humaine, la nutrition et les expertises animales, les énergies et la chimie renouvelables, à travers un portefeuille de marques fortes, leaders sur leurs marchés, à l’instar de MATINES.
En près de 35 ans, le Groupe a changé de dimension mais sa raison d'être est restée la même : créer durablement de la valeur dans les filières des huiles et protéines, contribuant ainsi à une meilleure alimentation des Hommes et à la préservation de la planète.
Pour remplir sa mission, Avril s'appuie sur ses activités industrielles, organisées autour des filières végétales et des filières animales, ainsi que sur son métier d’investisseur, qu'il exerce à travers Sofiprotéol, sa société de financement et de développement.
En 2016, le groupe Avril a réalisé un chiffre d'affaires de 5,9 milliards d'euros. Il compte 7 200 collaborateurs répartis dans 21 pays.
Pour en savoir plus : www.groupeavril.com | Twitter : @Avril