2006 - 2015

Création de deux grands pôles d’activités

La création de deux grands pôles manifeste la volonté du groupe de créer un véritable lien végétal-animal permettant de valoriser l’ensemble des productions de la filière oléagineuse.

Philippe Tillous-Borde

Glon Sanders regroupe les activités du groupe dans les filières animales. Constitué d’une cinquantaine de filiales implantées un peu partout en France, il développe deux grandes spécialités : nutrition et santé animale, et transformation des produits de l’élevage pour l’alimentation humaine.

Créée en 1984, Soprol est une société holding qui regroupe les filiales du pôle valorisation des oléagineux : Saipol (trituration et raffinage), Expur, Lesieur, Lesieur Générale Condimentaire, Diester industrie, Diester Industrie International, Oleon et Novance. 

2007

Acquisition de 65 % du groupe Glon Sanders. En devenant majoritaire, Sofiprotéol achève de sécuriser l’un des débouchés majeurs des oléoprotéagineux français.

Création de deux grands pôles d’activités, « Valorisation des oléagineux » et « Valorisation des productions animales ». Cette organisation simplifiée rend lisible la stratégie du groupe.

Le groupe compte 3 600 salariés.

Entrée de la Caisse des Dépôts et Consignations et du Crédit Agricole dans le capital de Soprol. Ces opérations renforcent les moyens financiers de Soprol afin d’accompagner ses développements à long terme en France et à l’étranger.

Prise de participation de 30 % dans Cristal Tunisie, qui exploite la marque Lesieur dans ce pays.

À la conquête de nouveaux horizons

Lancement d’Agro-Invest. Ce fonds d’investissement a pour mission de favoriser le rapprochement de PME du secteur agroalimentaire en phase de croissance ou de les aider à passer des « caps » difficiles. 

Le Centre national interprofessionnel de l’économie laitière (CNIEL), qui regroupe les principales fédérations du secteur en France, crée le Fonds de développement interprofessionnel des entreprises laitières (FEDIL), un fonds d’investissement dont il confie la gestion à Sofiprotéol.

Reprise de la Générale Condimentaire qui produit depuis 1994 à Grande-Synthe (Nord), les sauces et mayonnaises Lesieur à base d’huiles de colza et de tournesol.

Diester Industrie lance la gamme de biolubrifiants Diesterlub.

Alliance stratégique avec Hendrix Genetics, l’un des leaders européens de la génétique animale. Sofiprotéol prend une participation de 12 %. Les deux partenaires lancent alors des recherches communes.

2008

Acquisition de la société belge Oleon, l’un des leaders européens de l’oléochimie.

Avec la reprise d’Oleon, Sofiprotéol se dote d’un grand pôle oléochimie baptisé Oleon-Novance, leader européen dans son domaine. Le groupe s’affirme ainsi dans la chimie renouvelable et renforce sa présence à l’international. 

Le nouvel ensemble élabore une large gamme de produits et de formulations renouvelables, biodégradables et non toxiques, à partir d’huiles végétales et de graisses, utilisées dans l’agro-alimentaire, la chimie, la pharmacie, les produits d’hygiène, les peintures ou les détergents.

2009

Sogeval, filiale de Glon Sanders spécialisée dans la santé animale, rachète Vitality, société implantée en Floride (États-Unis) spécialisée dans les produits vétérinaires pour animaux de compagnie.

Lancement du projet BioTfuel, pour la production de biodiesels de deuxième génération, avec le soutien de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

Bunge cède à Soprol la participation de 33,3 % qu’elle détenait dans Saipol depuis la reprise de Lesieur en 2003. Soprol contrôle désormais 100 % de Saipol qui, elle-même, contrôle 100 % de Lesieur.

À la conquête du marché roumain

À la conquête du marché roumain

En rachetant Expur, puis Untdelem et Olpo, le groupe s’implante au cœur du bassin de production d’oléagineux d’Europe de l’Est et de la Mer Noire, l’un des plus vastes d’Europe.

 

Flower power

En 2011, Sofiprotéol lance sa première campagne de communication institutionnelle. Baptisée « Flower Power », clin d'œil au mouvement du même nom des années 1970, la campagne fait référence aux fleurs de colza et de tournesol.

Elle entend sensibiliser les leaders d’opinion aux enjeux dont sont porteuses les activités du groupe en matière de goût, d’énergie, de santé, d’innovation, de technologie ou bien encore d’emploi.

2011

Lesieur acquiert Lesieur Cristal, le leader marocain d’huiles alimentaires d’olive et de graines mais aussi de savon. L’opération conforte le rôle du groupe dans la structuration des marchés au Maghreb et ouvre également de nouveaux débouchés aux producteurs français de colza et de tournesol.

Les biocarburants de deuxième génération et le projet BioTfuel

Les biocarburants de deuxième génération sont produits à partir de la partie non comestible des végétaux : paille, bois, déchets végétaux. Contrairement aux biocarburants de première génération extraits des produits agricoles (betterave, colza…), ils ne concurrencent pas l’utilisation alimentaire des matières premières. Directement utilisables par les véhicules classiques, ils permettent de réduire considérablement les émissions de CO2. Lancé en 2009 par Sofiprotéol avec le soutien de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), le projet BioTfueL a pour objectif la fabrication de biodiesel ou de biokérosène à partir de la transformation de la partie ligneuse provenant de déchets végétaux verts et de déchets forestiers. Une unité pilote a été installée dans ce but sur le site de Venette (Compiègne) de Sofiprotéol

Démarrage du projet de l'Institut pour la Transition Energétique P.I.V.E.R.T. dédié à la transformation de la biomasse (plante entière) en produits chimiques renouvelables. Sofiprotéol y participe aux côtés de plusieurs industriels et organismes de recherche.

Plan stratégique cap 2018

Les représentants de la filière exprimaient des attentes fortes en matière de développement durable et sociétal. En quoi notre activité génère-t-elle de l’emploi en France ? Comment participe-t-elle au développement de filières agricoles à l’étranger ? C’est à partir de ces problématiques que le plan Cap 2018 a vu le jour.

Jean-Philippe Puig, directeur général de Sofiprotéol depuis 2012

2013

Acquisition en Roumanie des marques d’huiles alimentaires Untdelem de la Bunicaet Olpo, jusque-là exploitées par le groupe américain Cargill.

Accord avec le gouvernement marocain. Sofiprotéol soutiendra l’augmentation des surfaces consacrées à la culture du colza et du tournesol, notamment par des contrats d’approvisionnements de l’usine Lesieur Cristal.

Augmentation de la participation dans la société Matines, spécialiste de l'œuf vendu en GMS.

2012

Acquisition de la totalité des parts de Glon Sanders.

Présentation du plan stratégique Cap2018. Mené en concertation étroite avec les professionnels de la filière, il fixe les axes de croissance pour la période 2012-2018, accordant une importance particulière au développement durable et à la responsabilité sociale.

PASSAGE DE RELAIS

En 2012, Jean-Philippe Puig succède à Philippe Tillous-Borde, Directeur Général de Sofiprotéol depuis 1983. Venu de l’industrie de l’aluminium, cet ingénieur rompu à la grande entreprise internationale a pour mission d’adapter la gestion et la stratégie de Sofiprotéol à ses nouvelles dimensions. Il travaille aux côtés de Xavier Beulin, président de Sofiprotéol depuis 2000.