Filière porcine : Avril et Tönnies en négociation exclusive pour la création d’une société de production de produits élaborés issus de viande 100 % française

Filière porcine : Avril et Tönnies en négociation exclusive pour la création d’une société de production de produits élaborés issus de viande 100 % française

•    Les deux partenaires projettent la création d’une coentreprise dédiée au développement d’une offre issue de productions 100 % françaises en GMS.
•    Alors que la balance commerciale de la France en viande de porc voit croître son déficit, avec des importations en hausse de plus de 60 % ces quinze dernières années, ce projet s’inscrit dans une logique de reconquête du marché intérieur sur le segment des produits élaborés.
•    Ce projet s’appuie sur la démarche qualité filière d’Avril pour la valorisation de productions garanties « 5F » : nées, élevées, abattues, découpées et élaborées en France.
•    Un nouvel atelier industriel devrait voir le jour prochainement, permettant la création de 60 emplois. Il rassemblera les expertises de Tönnies dans le domaine des produits élaborés et d’Abera, filiale du groupe Avril, dans le domaine de l’abattage et de la découpe.

 

Paris (France) et Rheda-Wiedenbrück (Allemagne), le 29 octobre 2015 – Avril et Tönnies, acteurs majeurs de la filière Porc en Europe, ont pour projet d’unir leurs expertises respectives pour développer une filière 100 % française de produits élaborés dans le porc. Les deux partenaires entendent ainsi développer la part des productions porcines françaises dans les produits élaborés disponibles notamment en Grandes et Moyennes Surfaces (GMS), marché de prédilection de Tönnies à travers sa filiale Tillman’s.

►    Une coentreprise dotée d’un nouvel outil industriel pour la valorisation des productions porcines françaises

Le projet d’alliance prévoit la création d’une coentreprise réunissant les compétences et les expertises de chacun des partenaires au sein d’un nouvel outil de découpe et d’élaboration.
Ce nouvel outil industriel devrait représenter un premier investissement de près de 6 millions d’euros. Entièrement consacré à la valorisation de productions porcines françaises issues des filières qualité du groupe Avril, il devrait permettre dans un premier temps la création de 60 emplois, dans un secteur particulièrement affecté par la conjoncture actuelle.
Les produits issus de ce nouvel outil de production s’inscriront dans la démarche de qualité filière « 5F » portée par Avril, laquelle garantit l’utilisation de porcs nés, élevés, abattus, découpés et élaborés en France. Ces produits pourront se substituer en partie à des matières premières importées, notamment pour approvisionner des gammes de produits de consommation courante en vente dans les rayons charcuterie et produits frais des enseignes de GMS en France.
Ces produits reposeront sur des cahiers des charges spécifiques conçus avec les éleveurs, permettant ainsi de proposer aux consommateurs français une offre adaptée à l’évolution de leurs attentes en matière de qualité et d’origine des produits carnés.

►    Dans un contexte de marché peu favorable, deux groupes aux savoir-faire complémentaires mobilisés pour valoriser les productions porcines françaises et reconquérir le marché français

A travers ce projet d’alliance, Abera, filiale du groupe Avril, fournirait la viande de porc garantie « 5F », consolidant ainsi ses positions sur l’abattage et la découpe. Avril s’appuierait en outre sur l’expertise de sa marque Sanders, leader national de la nutrition et des productions animales, et sa connaissance fine des filières d’élevage, notamment pour l’élaboration du cahier des charges. De son côté, Tönnies, groupe familial allemand spécialiste de l'abattage et de la transformation de viande de porcs et de bovins, renforcerait son offre de produits porcins frais et élaborés en GMS à destination du marché français.

Dans un contexte de marché peu favorable, ce projet offrirait de nouvelles perspectives de débouchés pour la filière Porc française et ses éleveurs, dans une logique de reconquête du marché intérieur des produits élaborés, à forte valeur ajoutée. En effet, la balance commerciale de la France en viande porcine enregistre en 2014, pour la deuxième année consécutive, un déficit de 247 millions d’euros, contre 65 millions d’euros en 2013. En 2012, la balance commerciale de la France en viande porcine était excédentaire de 44 millions d’euros, contre 168 millions d’euros en 2000 (source : Douanes françaises / Traitement INRA, SMART-LERECO).

Ce constat se caractérise par la progression de plus de 60 % en valeur des importations de viande de porc depuis les années 2000 (de 1.011 millions d’euros en 2000 à 1.655 millions d’euros en 2014). Ces importations portent notamment sur les produits élaborés, à forte valeur ajoutée (environ 30 % des importations françaises de viande de porc en 2014), lesquels sont l’objet du partenariat entre Avril et Tönnies.

Parallèlement, les exportations de viande de porc française, si elles ont progressé de près de 20 % en valeur depuis l’an 2000, ne parviennent pas à rétablir l’équilibre et enregistrent depuis 2012 un net recul, de près de 12 % en valeur (de 1.595 millions d’euros en 2012 à 1.408 millions d’euros en 2014). Ces exportations portent essentiellement sur des produits bruts avec os, moins élaborés (environ 32 % des exportations françaises en 2014).

Les groupes Avril et Tönnies mettront tout en œuvre pour que l’ensemble des partenaires et salariés qui sont au cœur du développement de ce projet puissent prendre une part active à la réussite de cette nouvelle étape ambitieuse pour la filière porc française. La réalisation de ce projet est soumise à plusieurs conditions. La période d’exclusivité sera mise à profit pour finaliser un projet d’accord au terme duquel l’opération pourrait être réalisée, sous réserve de l’obtention des autorisations préalables nécessaires, notamment des autorités de la concurrence.


VERBATIM :
Pour Jean-Philippe Puig, Gérant de la SCA Avril : « Les consommateurs français attendent aujourd’hui des acteurs du marché qu’ils soient en mesure de leur proposer des produits 100% origine France, à la traçabilité et à la qualité irréprochables. C’est une tendance de fond positive pour notre élevage, à condition que nous sachions y répondre avec des actes concrets. C’est le sens de ce partenariat stratégique, qui voit un leader allemand sur son secteur faire le choix d’un partenaire français performant pour que ses produits utilisent une viande de porc française et de qualité. »

Selon Karl-Heinz Schlegel, Membre du Comité exécutif et Directeur des produits de consommation courante chez Tönnies : « Nous souhaitions trouver un partenaire avec lequel nous partageons les mêmes valeurs pour développer dans la durée une offre de produits adaptée aux attentes du marché français. La démarche de qualité filière d’Avril et sa garantie 5F nous ont convaincus en ce sens qu’ils permettent de répondre aux enjeux de toutes les étapes de la chaîne de valeur, sans oublier l’élevage en amont, et les consommateurs en aval. »

Pour Michel Bellaird, Président de la coopérative d’éleveurs Porc Armor Evolution : « La structuration conjointe de filières associant les éleveurs aux débouchés de leurs productions est une réponse prometteuse à la conjoncture actuelle. Tout le monde y gagne, puisqu’elle offre de réelles perspectives pour permettre aux éleveurs de reconquérir des marchés faisant appel à l’import. Elle permet également aux industriels de l’agroalimentaire de proposer aux consommateurs une offre répondant à leurs attentes. Dans ce contexte de crise pour les éleveurs, ce projet est donc un signe fort pour l’ensemble des acteurs de notre filière. »


A propos d’Abera :
Abera (http://www.abera.fr/) est une filiale du groupe Avril spécialisée dans la 1ère et 2ème transformation de viande de porc. Elle est basée à Saint-Brice-en-Coglès en Bretagne. Forte de son expérience et de ses 650 éleveurs partenaires, Abera abat 1 million de porcs (93 000 tonnes) par an.

A propos du groupe Avril :
Fondé en 1983 à l'initiative du monde agricole français pour assurer l'avenir des filières des oléagineux et des protéagineux, Avril (www.groupeavril.com ) est devenu un groupe industriel et financier majeur qui se développe en France et à l'international. Présent dans des secteurs aussi diversifiés que l'alimentation humaine et animale, les énergies et la chimie renouvelables, Avril possède un portefeuille de marques fortes, leaders sur leurs marchés : Diester®, Sanders, Lesieur, Puget, Matines, Bunica, Taous…
En plus de 30 ans, le Groupe a changé de dimension mais sa raison d'être est restée la même : créer durablement de la valeur dans les filières des huiles et protéines contribuant ainsi à une meilleure alimentation des hommes et à la préservation de la planète. Pour remplir sa mission, Avril s'appuie sur son métier industriel, organisé en deux pôles - le Pôle végétal et le Pôle animal - et sur son métier d’investisseur, qu'il exerce à travers Sofiprotéol, sa Société de Financement et de Développement.
En 2014, le groupe Avril a réalisé un chiffre d'affaires de 6,5 milliards d'euros. Au 31 mars 2015, il compte 7 200 collaborateurs répartis dans 22 pays. www.groupeavril.com

A propos de Tönnies :
Tönnies est un groupe familial allemand. Depuis 1971, le Groupe s’est développé selon un modèle alliant savoir-faire traditionnel et modernité. Aujourd’hui, ses usines de produits carnés comptent parmi les plus modernes en Europe. Elles produisent une viande de qualité irréprochable dans des sites à la pointe de la technologie, situés en Allemagne (Rheda-Wiedenbrück, Beckum, Herzebrock, Kellinghusen, Kempten, Legden, Sögel et Weißenfels) et au Danemark (Brørup).
L’activité de Tönnies se concentre sur les métiers de l’abattage, de la découpe, de la transformation et de la commercialisation de viande de bœuf et de porc, et se caractérise par une attention constante à l’innovation.
Avec sa filiale Tillman’s, Tönnies est numéro un des produits élaborés et des plats cuisinés de viande en Allemagne. Tillman’s fabrique des produits carnés répondant aux attentes des consommateurs dans différents pays. Ses chefs cuisiniers et ses experts alimentaires travaillent main dans la main pour développer de nouvelles idées et de nouveaux produits.
En 2014, le groupe Tönnies a réalisé un chiffre d’affaires de 5,6 milliards d’euros et compte 8.500 salariés. http://www.toennies.com/  

A propos de Porc Armor Evolution :
PORC ARMOR Evolution est une coopérative d’éleveurs de porcs basée sur le grand Ouest de la France. Parmi les acteurs majeurs de la production porcine, le groupement regroupe 700 adhérents répartis sur 15 départements du grand ouest  et a réalisé un chiffre d’affaire de 261 millions d’euros et commercialisé 1 800 000 porcs charcutiers en 2014.
La vocation du groupement est la commercialisation et la valorisation de la production de ses adhérents ainsi que de fournir à ses éleveurs l’ensemble des services nécessaires à la production porcine. http://www.porc-armor.com

Contact :
Tom Doron, Avril
01 78 14 80 09
tom.doron@groupeavril.com

Télécharger le communiqué de presse.