La filiale CFT (Compagnie Fluviale de Transport), du groupe Sogestran, est le premier transporteur fluvial à naviguer avec Oleo100, une énergie 100% colza français

La filiale CFT (Compagnie Fluviale de Transport), du groupe Sogestran, est le premier transporteur fluvial à naviguer avec Oleo100, une énergie 100% colza français

Après des années de collaboration sur le transport fluvial des produits développés par Saipol du groupe Avril, CFT, leader du transport fluvial spécialisé, innove dans le cadre de sa démarche RSE et devient la première entreprise à faire fonctionner un bateau fluvial à Oleo100, l’énergie 100% végétale made in France. Cette première expérimentation fluviale permet à Saipol de développer les débouchés de cette énergie auprès de nouveaux acteurs du transport, et leur offre ainsi la possibilité de réduire leurs émissions de CO2 et de particules fines.

Une expérimentation inédite pour le transport fluvial

La société CFT est le premier transporteur fluvial à choisir Oleo100, une solution alternative jusqu’ici proposée aux flottes captives de poids lourds routiers. Le premier chargement sur l’automoteur « Sandre », choisi pour son activité au cœur de Paris, se fera le 29 mai pour une expérience d’une durée de 6 mois. Les premiers retours techniques et en termes de consommation seront connus et publiés après l’été, avant d’avoir des résultats définitifs en fin d’année. Cette démarche est d’ailleurs soutenue financièrement par Voies Navigables de France à travers son Plan d’Aide à la Modernisation et l’Innovation.

oleo100_x_cft-790.jpg

Le transporteur de colza… transporté au colza

CFT transporte depuis longtemps de l’ester méthylique de colza depuis l’usine de production Saipol vers les dépôts pétroliers pour y être mélangé au gazole et ainsi préparer les carburants B7 et B10 que l’on trouve en station-service. Puisque cet ester méthylique étant également à l’origine de l’énergie Oleo100, CFT souhaite accroitre les atouts environnementaux du transport fluvial en explorant l’utilisation d’Oleo100, aux côtés de SAIPOL et ainsi rejoindre la communauté Oleo100 d’ores et déjà composée par 80 transporteurs routiers de marchandises et collectivités territoriales.

Une solution alternative écologique

En attendant les résultats définitifs de cette expérimentation, une réduction de 60 % des émissions de CO2 et jusqu’à 80% des émissions de particules fines a pu être constatée sur les poids lourds routiers, en plus de permettre un engagement dans l’économie locale grâce à un colza d’origine française. Dans un objectif ultime commun de décarbonation totale, les partenaires souhaitent ainsi mettre en lumière les possibilités de réduire significativement et rapidement les impacts environnementaux des activités de transport, notamment sur la Seine et dans l’agglomération parisienne où le transport fluvial revêt une importance cruciale.

 

Contacts presse :

  Sogestran : Lénaïck Le Faou, Sogestran : lenaick.lefaou@sogestran.com

Oleo100 : Marie TOURNOIS, Oleo100 - Saipol: marie.tournois@groupeavril.com

Télécharger ce communiqué de presse en PDF