Résultats financiers 2019 : Avril confirme le rebond et poursuit sa dynamique de croissance, au service du développement de la filière

Résultats financiers 2019 : Avril confirme le rebond et poursuit sa dynamique de croissance, au service du développement de la filière

tableau-chiffres-resultats-2019-groupe-avril.jpg

2019 : une année de rebond qui confirme le redressement du Groupe  

Avril a réalisé une belle performance en 2019 et dépassé ses objectifs, avec un EBITDA à 170 millions d’euros, en hausse de 11% vs 2018, confirmant ainsi sa dynamique de progression, en ligne avec son plan stratégique « Avril 2023 ».
Le chiffre d’affaires, impacté par la volatilité du cours des matières premières et la baisse des volumes des activités d’Avril Végétal, est en très léger recul, à 5,8 milliards d’euros. Le résultat net part du Groupe est en très forte augmentation. Il fait plus que doubler, passant de 16 millions d’euros à 35 millions d’euros pour 2019.
Cette bonne performance s’appuie d’une part, sur le dynamisme des activités industrielles réparties en quatre domaines (Avril Végétal, Avril Spécialités, Avril Filières d’Elevages et Avril Développement), et d’autre part, l’activité de Sofiprotéol, société de financement et de développement, filiale du groupe Avril et partenaire stratégique des entreprises de l’agroalimentaire.
 

Dynamisme des activités industrielles : une performance tirée par Avril Végétal
 
Côté Avril Végétal, qui regroupe les activités historiques du Groupe, à partir de la trituration de graines de colza et de tournesol, l’amélioration de la performance se confirme cette année encore, tirée à la fois par les activités de Transformation Végétale et celles des Huiles & Condiments. L’EBITDA est en forte progression sur l’année, à 60 millions d’euros (+15 millions d’euros vs 2018).
Les activités de Transformation Végétale ont bénéficié de la bonne tenue de Saipol, qui - malgré l’impact de la grève dans une partie des usines en début d’année - réalise de meilleurs résultats sur l’année, soutenus par une amélioration de ses marges. De même, Expur enregistre en Roumanie de très bons résultats, grâce notamment au succès de la marque Bunica auprès des consommateurs roumains.
Les activités d’Huiles & Condiments ont quant à elles profité de la restauration de la profitabilité de Lesieur en France et de bonnes performances en Algérie. En France, la relance des marques Lesieur et Puget commence à porter ses fruits, de même que le lancement réussi de la marque italienne, Costa d’Oro, acquise en 2018 et dont l’intégration s’est poursuivie en 2019. En Algérie, le succès de nos mayonnaises auprès des consommateurs algériens nous a permis de retrouver notre position de leader du marché. Enfin, au Maroc, Lesieur Cristal a subi un léger ralentissement de sa performance, face à un marché local très concurrentiel.   
 
Côté Avril Spécialités, qui reflète l’évolution d’Avril vers des produits à forte valeur ajoutée avec d’une part, les activités d’oléochimie et d’autre part, les spécialités animales, solutions innovantes de nutrition et d’hygiène pour les élevages à l’international, la performance est stable en 2019. L’EBITDA s’élève à 65 millions d’euros, confirmant ainsi la forte contribution de ses activités à la création de valeur pour le Groupe.
Une fois encore, Oleon, notre filiale belge a montré la résilience de son modèle, grâce à la diversité des applications dans l’oléochimie, qui s’adressent aussi bien au secteur de l’agroalimentaire qu’à celui de la cosmétique, très dynamiques en 2019, tandis que l’industrie pétrolière ou l’automobile étaient plus en retrait.
ASA de son côté, dont la performance avait été boostée en 2018 par un effet conjoncturel sur les vitamines, est en léger retrait, malgré la très belle performance de SALUS au Brésil et le bonne tenue de nos activités en Afrique.  
 
Chez Avril Filières d’Elevages, qui réunit les activités animales du Groupe, la performance est globalement positive avec un EBITDA en progression, à 25 millions d’euros (+3 millions d’euros vs 2018). Elle s’appuie notamment sur les bons résultats des activités de Nutrition Animales, commercialisées sous la marque SANDERS, qui ont bénéficié en 2019 d’un contexte favorable sur les prix des matières premières et des productions animales, en particulier le lait et le porc.  
ABERA qui pilote nos activités d’abattage et de découpe de porcs, a également contribué à cette amélioration. Fort de ses différents marchés - l’export, la GMS et le gros, ABERA a bénéficié en 2019 des conséquences de la fièvre porcine africaine qui a décimé les élevages asiatiques, entrainant le report vers les cheptels européens et français.
Enfin, notre activité Œufs continue d’être pénalisée par les difficultés de la société Matines qui, cette année encore, a enregistré de lourdes pertes, soulignant l’urgence de transformer notre modèle et d’adapter notre organisation, afin de répondre à l’évolution de la demande des consommateurs, tout en garantissant la pérennité de la filière auprès de nos producteurs.  
 
Enfin, Avril Développement, qui regroupe nos activités à fort potentiel, continue d’avancer dans chacun de ses domaines d’expertise : traitement des coproduits de l’industrie agroalimentaire, valorisation des déchets organiques en engrais,  achats de matières premières pour le compte de tiers. L’entrée de Suez au capital de Terrial (à hauteur de 25%) a donné naissance au numéro 1 français de la fertilisation organique. Enfin, Evertree, jeune entreprise qui révolutionne les process et les matériaux industriels à partir de la chimie végétale, a franchi une étape importante en 2019, avec la commercialisation d’une première solution développée spécifiquement pour l’industrie des panneaux de bois et qui permet de réduire significativement la présence de résine pétrosourcée et donc la pollution liée aux composés organiques volatils (COV) générés par ces résines.
 

2019 : une année soutenue pour Sofiprotéol
 
L’année a été marquée par des investissements importants avec près de 83 millions d’euros de nouveaux engagements, confirmant l’ambition stratégique de soutenir le développement des filières agroalimentaires de l’amont à l’aval. Parmi les réalisations majeures de l’année, Sofiprotéol a accompagné la coopérative Axéréal dans le rachat des activités mondiales de Cargill Malt. Elle a aussi apporté son soutien à des opérations structurantes comme celle du groupe Euralis dans le secteur des semences ou le tour de table d’Oleosyn bio dans la production de protéines végétales françaises à destination des filières biologiques. Ces exemples illustrent la diversité des opérations soutenues sur le long terme par Sofiprotéol, au service de l’impact local comme du développement international des filières françaises.  Au total, Sofiprotéol contribue cette année pour 10 millions d’euros à l’EBITDA du Groupe.  
 
 
Une structure financière solide
 
Le groupe Avril s’appuie sur des fondamentaux solides avec des fonds propres stables de 1,7 milliards d’euros, et un endettement maîtrisé. Dans ce contexte, le Groupe a poursuivi ses investissements en 2019. Ils s’élèvent à 184 millions d’euros, dont 101 millions d’euros dans ses filiales industrielles et 83 millions d’euros sous forme de prises de participation ou d’octroi de financements dans des entreprises des filières agricoles via Sofiprotéol.

1 : ratio dette / Ebitda, avec dette calculée selon les modalités définies dans les covenants bancaires du Groupe
 

En 2020, Avril poursuit le déploiement du plan stratégique Avril 2023
 
Cette bonne performance 2019 confortent les orientations stratégiques prises par le Groupe. En ligne avec l’ambition d’Avril 2023, son plan à 5 ans, ces résultats confirment la dynamique engagée depuis 2 ans et place le Groupe en bonne position pour poursuivre le déploiement de la feuille de route en 2020, comme l’a souligné Jean-Philippe Puig, Directeur Général du Groupe et Gérant d’Avril SCA :  
 
« si la crise actuelle souligne l’importance de nos métiers et de notre mission -nourrir les hommes et les animaux-, elle incite forcément à la prudence pour les prochains mois. Pour autant, malgré les incertitudes pesant sur la conjoncture mondiale, je reste confiant pour l’avenir du Groupe. La qualité de nos fondamentaux et les résultats 2019 confirment que nous sommes sur la bonne voie et nous allons garder ce cap pour continuer à créer de la valeur, au service de la filière. »
 
 
 
 
A propos du groupe Avril
Fondé en 1983 à l'initiative du monde agricole pour assurer des débouchés pérennes aux productions françaises, Avril est l’acteur industriel et financier des filières des huiles et protéines végétales.  
Présent en France et à l'international, dans des secteurs aussi diversifiés que l'alimentation humaine, la nutrition et les expertises animales, les énergies et la chimie renouvelables, le groupe Avril s’appuie sur un portefeuille de marques reconnues, leaders sur leurs marchés :  Diester®, Sanders, Lesieur, Puget, Matines, Bunica, Taous…
Conformément à sa mission originelle, visant à créer durablement de la valeur pour les filières des huiles et protéines, contribuant ainsi à une meilleure alimentation et à la préservation de la planète, Avril opère deux activités complémentaires : d’une part, un métier d’industriel organisé autour des filières végétales et animales ; et d’autre part, un métier d’investisseur, porté par sa filiale, Sofiprotéol.  
En 2019, le groupe Avril a réalisé un chiffre d'affaires de 5,8 milliards d'euros. Présent dans 19 pays, il réunit près de 7 600 collaborateurs répartis dans 83 sites industriels dans le monde. Pour en savoir plus : groupeavril.com  | Twitter @Avril | Linkedin Avril
 

 
Contact presse

Hélène TABOURY | Groupe AVRIL
+33 (0)1 80 97 20 45 | +33 (0)6 23 08 83 54 | helene.taboury@groupeavril.com

 

Télécharger la version PDF