Saipol, filiale du groupe Avril, investit 28,5 millions d’euros à Sète et dote son usine d’une nouvelle unité de production de biodiesel et d’une chaudière biomasse

Saipol, filiale du groupe Avril, investit 28,5 millions d’euros à Sète et dote son usine d’une nouvelle unité de production de biodiesel et d’une chaudière biomasse

Saipol, filiale du groupe Avril, a dévoilé ce matin à l’occasion d’une conférence de presse dans son usine sétoise deux nouveaux investissements industriels importants. D’un montant total de 28,5 millions d’euros, ces investissements réaffirment l’engagement du groupe Avril et de sa filiale Saipol en Languedoc-Roussillon, et leur volonté de développer le rayonnement de la production de biodiesel Diester et de tourteaux de colza de l’usine sétoise en Méditerranée. Un geste de confiance dans l’avenir de la filière française du biodiesel, dans un contexte réglementaire et de marché peu favorable.

la nouvelle unité d’estérification pour la production de biodiesel

Le premier investissement, d’un montant de 13 millions d’euros, porte sur une nouvelle unité d’estérification. Il a vocation à recentrer l’activité de l’usine, qui compte 87 salariés, sur la production de biodiesel Diester et de tourteaux de colza, coproduits issus de la trituration des graines oléagineuses qui, riches en protéines, tiennent une place importante dans l’alimentation des animaux d’élevage. Cet investissement dote l’usine d’un outil de pointe pour permettre chaque année la transformation de 600.000 tonnes de graines de colza et la production de 280.000 tonnes de biodiesel, de 340.000 tonnes de tourteaux et de 28.000 tonnes de glycérine végétale.

Avec ce nouvel outil, la production de biodiesel de l’usine sétoise est optimisée pour permettre d’en développer le rayonnement en France – en matière de biodiesel – et à l’international – en matière de tourteaux. En effet, le site bénéficie d’une situation privilégiée vers le bassin méditerranéen, et son activité est pleinement intégrée aux infrastructures multimodales de pointe dont dispose Sète : le site portuaire, l’accès au rail – avec un embranchement ferroviaire vers l’usine Saipol permettant le transport de 4.500 tonnes de marchandise, l’accès direct à l’autoroute A9, et la connexion avec le terminal portuaire de Centre grains. Ce dernier, inauguré en 2008, rassemble l’ensemble des sociétés agro-industrielles présentes sur le port et permet une approche en synergie du stockage et de la manutention des céréales, graines, tourteaux, huiles et biodiesel Diester.     

Nouvelle chaudière biomasse de Sète

Le second investissement, d’un montant de 15,5 millions d’euros – dont 4,2 millions d’euros issus d’une subvention de l’Etat dans le cadre d’un appel à projet Biomasse Chaleur Industrie Agriculture Tertiaire (BCIAT, 2012), a permis la construction d’une chaudière biomasse. Celle-ci utilise des coques de tournesol en provenance de l’usine de Bassens, en Gironde, où une unité de décorticage de tournesol a vu le jour en 2013, et permet la production de vapeur pour la valorisation de graines de colza en huiles végétales, tourteaux et biodiesel. Débutés en 2014, les travaux ont été achevés début octobre 2015.

Ce nouvel investissement permettra de réduire de 90 % les émissions annuelles de gaz à effet de serre de l’usine, et de 75 % les besoins en énergie désormais issus de sources renouvelables.

« A travers ces investissements, nous souhaitons réaffirmer notre ancrage dans la région et notre confiance dans l’avenir d’une filière française du biodiesel à la pointe des énergies renouvelables en Europe », déclare Jean-Philippe Puig, Gérant de la SCA Avril. « Alors que la filière sort tout juste d’une restructuration qui a conduit à la fermeture de plusieurs unités industrielles et que le contexte réglementaire actuel national et européen nous est peu favorable, il est essentiel de préserver une filière qui représente 20.000 emplois en France. C’est le sens de notre engagement à Sète. »

Pour Yves Delaine, Directeur général adjoint du groupe Avril et Président de Saipol, « Sète, grâce à la mobilisation sans faille du directeur de l’usine et des équipes, tient une place centrale dans la pérennisation de la filière française et son rayonnement. Le recentrage des activités de l’usine et sa montée en puissance vise à préparer un avenir dans lequel nous croyons, malgré le développement en Méditerranée d’une concurrence faisant appel à des ressources agricoles délocalisées. Il s’agit d’une menace réelle qui devient un sujet de préoccupation pour notre usine et les agriculteurs de la région. »

A propos de Saipol :
Filiale du Pôle végétal d’Avril, Saipol produit et commercialise en France des huiles végétales raffinées destinées à l’alimentation humaine, des tourteaux riches en protéines pour l’alimentation animale, du biodiesel sous la marque Diester® incorporé à hauteur de 8 % dans le gazole de l’ensemble des véhicules diesel français, et de la glycérine végétale utilisée dans de nombreuses applications industrielles.

A propos du groupe Avril :
Fondé en 1983 à l'initiative du monde agricole français pour assurer l'avenir des filières des oléagineux et des protéagineux, Avril est devenu un groupe industriel et financier majeur qui se développe en France et à l'international. Présent dans des secteurs aussi diversifiés que l'alimentation humaine et animale, les énergies et la chimie renouvelables, Avril possède un portefeuille de marques fortes, leaders sur leurs marchés : Diester®, Sanders, Lesieur, Puget, Matines, Bunica, Taous…

En plus de 30 ans, le Groupe a changé de dimension mais sa raison d'être est restée la même : créer durablement de la valeur dans les filières des huiles et protéines contribuant ainsi à une meilleure alimentation des hommes et à la préservation de la planète. Pour remplir sa mission, Avril s'appuie sur son métier industriel, organisé en deux pôles - le Pôle végétal et le Pôle animal - et sur son métier d’investisseur, qu'il exerce à travers Sofiprotéol, sa Société de Financement et de Développement.

En 2014, le groupe Avril a réalisé un chiffre d'affaires de 6,5 milliards d'euros. Au 31 mars 2015, il compte 7 200 collaborateurs répartis dans 22 pays. www.groupeavril.com | Twitter : @Avril  

Contact :

Tom DORON | Groupe Avril
+33 (0)1 78 14 80 09 | +33 (0)6 26 28 39 94
tom.doron@groupeavril.com
 

Télécharger le communiqué de presse.